PR Racing

Voiture

PORSCHE 991.1 GT3 CUP

Actualités

Journée Track Day 2 Avril 2021

CIRCUIT DIJON PRENOIS 2 AVRIL 2021

Informations sur la journée

L’équipe PR Racing est heureuse de vous annoncer sa prochaine track day au circuit de Dijon Prenois.

Au programme de la journée, du roulage en 2 catégories: loisir et perf’ sur des sessions de 30 minutes.
Nombre de voitures limité à 50 sur la journée, soit 25 voitures maximum en piste réparties sur les 2 catégories.

Les roulages s’effectueront de 9h à 12h et de 13h30 à 17h.

L’accès à l’enceinte du circuit est ouvert de 7h30 à 12h15 et de 13h15 à 19h.

Les émissions sonores sont limitées à 100db mesurées de manière dynamique en plusieurs points du circuit.

Pour la restauration du midi, le circuit propose une formule en plateau repas froid ou chaud au tarif de 20€ TTC, eau et café compris.

Malheureusement, nous n’avons pas à ce jour confirmation de la possibilité de proposer la restauration à table dans leur restaurant.

Pour les plateaux repas, ceux-ci sont composés de crudités, viande froide (poulet rôti), salade verte, fromage individuel, tarte aux pommes ou flan pâtissier (en dessert) 1/2 eau minérale et il sera mis à disposition un espace café avec gobelet jetable.

Évènement terminé

Journée Track Day 21 Juin 2021

CIRCUIT LEDENON 21 JUIN 2021

Informations sur la journée

L’équipe PR Racing est heureuse de vous annoncer sa prochaine track day au circuit de Ledenon.

Au programme de la journée, du roulage en 2 catégories: loisir et perf’ sur des sessions de 30 minutes.
Nombre de voitures limité à 50 sur la journée, soit 25 voitures maximum en piste réparties sur les 2 catégories.

Les roulages s’effectueront de 9h à 12h30 et de 14h à 17h30.

Au vue de la situation actuelle et de la date lointaine, nous mettrons à jours les informations secondaires un mois avant l’évènement.

CIRCUIT DE LEDENON

Lédenon est un petit village situé au nord de Nîmes, à proximité de l’autoroute A9.

Le Circuit de Lédenon, aujourd’hui, s’est imposé comme le plus vallonné, le plus sinueux et le plus technique des circuits de France. En effet, Lédenon n’est pas un circuit de tout repos car il nécessite près de 38 changements de vitesse. C’est aussi le seul circuit qui tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

Le circuit

La piste principale de Lédenon est longue de 3 150 mètres, avec une largeur comprise entre 9 et 12 mètres. Elle tourne dans le sens anti-horaire. L’altitude minimale de cette piste est de 173,78 mètres dans le virage de la Cuvette et son point le plus haut est au bout de la ligne droite avec une altitude de 208,20 mètres. La ligne droite présente donc une déclivité totale de plus de 34 mètres, avec une montée s’étalant entre 7 et 13 %.

Décomposition des virages

  • Le triple gauche : le plus célèbre virage de la piste est la véritable âme du circuit, il se compose d’un long virage gauche se refermant à deux reprises (donc trois virages en un seul, d’où son nom).
  • Le virage du pont : succédant au « triple gauche », le virage du pont est un long droit, se négociant en entrant dans la courbe en pente (6 % de déclivité), puis la réaccélaration se fait en une forte montée.
  • La carrierasse (« le gauche qui tue ») : un nom dur pour un virage qui l’est aussi : quasi en aveugle car en légère déclivité, il s’agit d’un quasi 180° gauche. Il se termine par le début d’une grande et impressionnante descente (débutant a 12 % puis 7 %).
  • Le camion : pas le virage le plus difficile, mais peut être le plus impressionnant : le « camion » est un virage droite d’environ 45° qui se négocie à la fin de la grande pente, permettant des vitesses d’entrées élevées, demandant contrôle et stabilité car il débouche directement sur le virage suivant.
  • Le cavalet : succédant au virage du camion, le « cavalet » est un virage crucial tant il casse la vitesse en marquant le début d’une grande montée à 10 %. Il s’agit d’un virage à droite qui marque le début de la dernière partie haute du circuit.
  • Le gauche : pas réellement difficile mais important pour bien se positionner pour le virage suivant, le « gauche » marque aussi la fin de la côte, bien que l’on reste en légère montée.
  • La servie (« le fer à cheval ») : difficile à aborder, tortueux, ce grand gauche marque une grosse perte de vitesse et doit être bien négocié pour profiter au maximum de la descente finale.
  • La descente : pas vraiment un virage en soit, mais un enchaînement de changements d’appuis. Descente très marquée, stressante à négocier selon les cas car on accélère à plus ou moins pleine charge, mais jamais en étant parfaitement droit et toute mauvaise manœuvre peut se payer cher.
  • La cuvette : un virage gauche à 90° qui marque à la fois la fin de la grande descente et le début de la montée. Il demande d’une part, de maîtriser son freinage car on arrive en pente marquée sur une zone bosselée et parfois un peu sale, et d’autre part de savoir aussi passer suffisamment fort pour profiter de l’élan dans la montée sous peine d’aborder la ligne droite des stands à une vitesse trop faible.

Le tour de circuit se termine par la ligne droite tout en montée qui démontre que pour faire un bon temps à Lédenon, il faut avoir un minimum de puissance et de couple. Complexe et complet, ce circuit demande, peut être plus que tout autre, au pilote d’être efficace dans tous les domaines

Restez informés

GARDEZ LE CONTACT

Suivez l’actualité de la Team PR Racing sur les réseaux sociaux 

FACEBOOK

Abonnez-vous à notre page

YOUTUBE

Toutes nos vidéos

INSTAGRAM

Les plus belles photos